Destiné au départ pour sélectionner les chiens de chasse, le Field Trial voit le jour en 1865 en Angleterre. Son succès amène d’autres pays à le pratiquer comme la Belgique en 1882 et la France en 1888.

Type de concours canin : le Field Trial

On distingue le Field de « grande quête », spécifique aux chiens britanniques de race Pointer et Setter, du Field appelé de « quête de chasse » où toutes les races de chiens d’arrêt sont autorisées. Selon la période de l’année (chasse autorisée ou pas), le gibier est tué ou rapporté. En effet, il existe :

  • le field trial de printemps qui se pratique en solo ou en couple et qui a exclusivement lieu à terre sur perdrix.
  • le field trial d’été, uniquement à terre, en solo ou en couple, sur gibier à plume.
  • le field trial d’automne, en solo ou en couple, à terre, sur gibier à plume.
  • l’épreuve de chasse « terre et eau » qui, comme son nom l’indique, comporte un travail à terre (sur du petit gibier à poil et à plume) et un à l’eau (sur canard).
  • l’épreuve de chasse polyvalente : le plus complet car il comprend un travail à terre (sur petit gibier à poil ou à plume), un travail à l’eau (sur canard), un travail au bois, la recherche et le rapport d’un renard ainsi qu’une recherche au sang sur gros gibier.

Plus d’infos ici et .

Les autres disciplines canines