Comment choisir un chiot ou un chien ?

Autant il parait facile de choisir un chien adulte qui a déjà développé sa personnalité, autant tous les chiots d'une portée paraissent adorables ! Il existe cependant quelques tests que vous pouvez pratiquer et qui vous donneront des indices sur le futur caractère du chiot.

Accueil » Comment choisir un chiot ou un chien ?
Comment choisir un chiot ou un chien ? 2018-05-29T15:10:40+00:00

Il est assez facile de choisir un chien adulte car on peut interagir avec lui, le promener, jouer, lui donner l’un ou l’autre ordre basique … et se rendre facilement compte de son caractère.Pour choisir un chiot, c’est plus compliqué, même si l’on préfère un sexe à l’autre, il faut quand même choisir entre plusieurs boules de poils toutes aussi attendrissantes !

Pour faciliter son choix, il existe plusieurs petits tests réalisables à partir de la 7ème semaine et qui mettent en évidence le tempérament du chiot.Ils peuvent également être pratiqués avec un chien adulte et donner de précieuses indications sur son comportement. Bien entendu, les résultats ne sont pas à prendre au pied de la lettre, c’est juste une orientation générale qui peut être modifiée par l’éducation, la socialisation, …

En ce qui nous concerne, nous n’avons effectué aucun test avant d’acheter Penny ou Nala. La première a été amenée par ses éleveurs pour un échange sur un parking car ils habitaient assez loin. Nous n’avons donc pas vu la mère, ni la fratrie, ni l’endroit où elle a été élevée ! En y repensant, nous étions vraiment à côté de la plaque ! Cela dit, il était évident qu’elle avait développé un lien d’attachement avec ses propriétaires, surtout avec l’un des enfants d’une dizaine d’années, elle était caline et calme, ce qu’elle est toujours restée d’ailleurs. Comme quoi, il ne faut pas non plus toujours penser à mal mais bon, il est clair que nous avons eu de la chance !

Quant à Nala, c’est le propriétaire qui s’est chargé du test de Campbell avec un ami et qui nous a conseillé de prendre ce chiot-là en fonction de ce que nous voulions pratiquer comme activité avec elle. Là aussi, nous avons eu de la chance car, même si son seuil de réactivité aux stimuli est très faible pour l’instant à l’extérieur (elle n’a encore qu’un an au moment où ces lignes sont écrites), elle est gentille et très calme à l’intérieur.

Les principaux tests

  • Le test de Campbell : très connu parmi les éleveurs, le test de Campbell comporte 5 épreuves permettant de distinguer les chiots très dominants, dominants, soumis, hypersoumis et inhibés.

  • Le test de Breteau ou du miroir : ce test donne un aperçu de la personnalité des chiots, il permet de reconnaître les leaders, les subordonnés, les indifférents et les peureux.

  • Le test de Quéinnec : le test du jouet animé de Quéinnec se pratique avec un chien en peluche mobile. Il permet de distinguer les chiot équilibrés, indépendants, rebelles, peureux et anxieux.

  • Le test de Toman (ou test de la nichée) : il donne un aperçu de la personnalité des chiots en permettant de reconnaître les leaders, les subordonnés, les indifférents et les peureux.