Le difficile apprentissage de la marche en laisse au pied !

Tirer d'un coup sec, relâcher la tension, faire un demi-tour, s'arrêter, ... nous avons tout essayé pour parvenir à ce que Nala marche correctement en laisse au pied !

Accueil » Découvrez la vie de Nala, notre Dobermann ! » Le difficile apprentissage de la marche en laisse au pied !
Le difficile apprentissage de la marche en laisse au pied !2018-05-29T20:33:08+00:00

Nous avons commencé à entrainer Nala à la laisse puis à la marche en laisse à la maison avec un jouet ou une friandise et tout se passait bien. Les problèmes ont commencé aux cours de dressage, quand on s’est rendu compte qu’elle avait des difficultés à se canaliser face aux stimulations extérieures. Cela dit, le fait de la tenir à droite puis à gauche puis encore à droite en fonction des moniteurs n’a pas joué en notre faveur 😉

Bref, nous avons essayé différentes méthodes, avec plus ou moins de bonheur :

  • la laisser laisse molle et tirer d’un coup bref et sec quand elle tirait. Bof, cette méthode n’a jamais fonctionné avec Nala !
  • s’arrêter dès qu’elle partait au galop (ce qu’elle affectionnait particulièrement quand la laisse était molle), attendre qu’elle revienne vers nous, dès qu’elle était sa place, féliciter et redémarrer. Méthode qui fonctionne assez bien pour apprendre au chien à s’asseoir au pied quand le maître s’arrête mais pour la marche en tant que telle, nous avons des doutes. En tout cas, elle demande une grande dose de patience, une fois, il nous a fallu 30 minutes pour faire 5 mètres 😉
  • la marche aléatoire : marcher rapidement laisse molle en changeant constamment et aléatoirement de direction tous les 10 pas maximum. Cela oblige le chien à surveiller son maître pour anticiper les changements de direction mais c’est assez violent aussi, nous avons eu l’impression que Nala ne comprenait pas bien ce qu’on attendait d’elle avec cette méthode
  • le demi-tour : marcher en laisse molle et faire un demi-tour pour partir dans l’autre direction dès que le chien tire. C’est un version soft de la marche aléatoire qui fonctionne assez bien mais qui nécessite aussi beaucoup de patience car c’est presque un pas en avant, 3 pas en arrière !

Après avoir testé tout ça longuement et régulièrement, nous en sommes arrivés à ce résultat : les 10 premières minutes de balade étaient difficiles avec Nala qui tirait beaucoup tellement elle était excitée (pourtant nous avions déjà travaillé là-dessus avant le départ, elle devait être assise calmement et attendre qu’on lui passe la laisse, ce qu’elle faisait … pour mieux partir en trombe une fois dehors !). Face à ce comportement, nous la tenions laisse courte en relâchant progressivement la tension dès qu’elle se calmait. Ensuite, une fois calmée, nous la tenions laisse molle avec des demi-tours quand elle tirait, ce qui arrivait surtout lors de bruits soudains ou de rencontres animales ou humaines. C’était déjà bien mais pas encore idéal pour les longues promenades.

Le Canny Collar, un accessoire utile pour la marche en laisse au pied avec son chien

Quand elle a eu 9 mois, nous avons testé le Canny Collar et c’est vraiment cet accessoire qui a fait toute la différence. C’est une sorte de collier dont une partie s’enroule autour du museau et se tend ou se relâche seule, en fonction de la traction exercée par le chien sur la laisse. Le conducteur ne doit donc plus retenir et lâcher sans cesse la laisse, cela se fait tout seul en fonction de la marche de Nala. Quel plaisir de pouvoir faire une vraie promenade sans devoir s’arrêter ou faire des demi-tours régulièrement ! Cela dit, il faut aussi avoir la main légère et déjà une bonne relation avec son chien qui revient ou s’arrête à la voix car si on tire fort sur la laisse, ça peut lui faire mal, nous ne le conseillons donc pas pour un chien qui tire en permanence mais plutôt pour un chien qui marche plus ou moins bien en laisse mais a des difficultés à se canaliser car il est fort excité. Cet accessoire ne convient pas non plus à un chiot qui a encore tout à apprendre.