Quand elle fonce, Nala ne craint ni les bleus, ni les bosses, ni même les fractures !

Est-il possible pour un chiot de se fracturer une phalange sans manifester de douleur ? Oui bien sûr quand on s'appelle Nala !

Accueil » Découvrez la vie de Nala, notre Dobermann ! » Quand elle fonce, Nala ne craint ni les bleus, ni les bosses, ni même les fractures !
Quand elle fonce, Nala ne craint ni les bleus, ni les bosses, ni même les fractures !2018-05-29T18:38:39+00:00

Parfois, on se demande si Nala est sensible à la douleur tellement elle est résistante ! Quand elle a eu 2 mois et 3 semaines, une sorte de bosse est apparue sur son crâne, entre ses oreilles. Après quelques recherches, nous avons constaté que de nombreux chiots Dobermann présentaient des oedèmes sur la tête suite à un choc. Nous ne savions pas quel coup aurait pu causer cette bosse mais le choix était vaste entre l’escalier du toboggan qu’elle a dévalé, ses arrêts sous forme de dérapages incontrôlés qui se terminaient généralement contre un meuble, ses chutes même en marchant normalement … quelle pataude ! Comme son comportement était normal, en attendant la consultation chez le vétérinaire, nous avons surveillé l’évolution de l’oedème et y avons appliqué, 3 fois par jour, une crème à base d’arnica. Quelques jours plus tard, le vétérinaire a confirmé notre hypothèse en ajoutant qu’il faudrait quelques semaines pour que la bosse diminue de volume puis disparaisse.

Oedème de notre chiot Dobermann

À 3 mois, ça a recommencé mais cette fois au niveau des côtes ! Cet oedème-là a disparu en quelques jours, contrairement à celui du crâne.

Pour terminer en beauté cette série : une fracture ! C’est en partant la promener (elle avait 6 mois 1/2 à l’époque) que nous avons constaté que le 2ème doigt de la patte arrière droite était tout gonflé et assez dur au toucher. Nous avions remarqué que, de temps en temps, elle avait tendance à laisser cette patte en l’air quand elle était debout mais comme elle courait, sautait, … comme d’habitude et que cela n’arrivait que par intermittence, nous n’y avions pas vraiment fait attention. Le vétérinaire l’a examiné et nous a expliqué que ce gonflement était en fait un cal qui s’était formé autour de ce doigt qui avait dû être fêlé ou fracturé précédemment. Il nous a conseillé d’attendre avant de faire une radio ou de traiter puisqu’elle ne boitait pas et n’avait pas l’air de souffrir. Si le cal devait encore enfler, il devrait alors intervenir et, peut-être, l’amputer de ce doigt. Il nous a rassuré sur l’absence de handicap pour elle car seulement 1/3 du poids du corps du chien repose sur les pattes arrières, soit 1/6 sur chaque patte, autrement dit presque rien sur cette phalange en particulier. Mais heureusement, cela n’a pas été le cas, le cal s’est progressivement résorbé quand l’os s’est restructuré, Nala a toujours tous ses doigts. Ce qui est fou c’est qu’elle s’est qand même fêlé ou cassé un petit os sans manifester de douleur !

Fracture d'une phalange de notre chiot Dobermann