Fofolle, dingue, boule d’énergie sur pattes … d’autres mots qui symbolisent parfaitement Nala !

C'est fou l'énergie que peut avoir une jeune chien ! Quand donc sera-t-elle calme ?

Accueil » Découvrez la vie de Nala, notre Dobermann ! » Fofolle, dingue, boule d’énergie sur pattes … d’autres mots qui symbolisent parfaitement Nala !
Fofolle, dingue, boule d’énergie sur pattes … d’autres mots qui symbolisent parfaitement Nala !2018-05-29T20:29:39+00:00

Le lendemain de son arrivée à la maison, Nala était déjà en mode « jeu » à longueur de journée !

Très vite, nous avons donc dû sécuriser la maison et le jardin. Après les prises à cacher, les bibelots à mettre en hauteur, les écuelles des chats à changer de place et la barrière à installer devant l’escalier, il fallait aussi penser au jardin. Il était clôturé mais pas avec une clôture adaptée à sa petite taille ! On a eu du boulot !

Comme nous apprécions alors les trop rares moments où elle dormait tranquillement dans son panier 😉

Pourtant, avec le recul, nous pouvons dire que c’est la période où nous nous sommes vraiment attachés à elle. Elle était tellement craquante quand, toute fière, elle faisait de tout et n’importe quoi un jouet des plus précieux pour elle ! Elle a même transformé des couvercles de poubelles en parcours d’agility … 4 jours après son arrivée !

Le plus difficile pour nous à été de rester ferme devant sa bouille innocente quand elle arrivait à filer dans son panier avec l’une de nos pantoufles. Elle en a volé des objets au début de sa vie avec nous ! Nous étions bien maladroits à courir après elle pour les récupérer, elle prenait cela pour un jeu bien sûr ! Heureusement pour nous, nous avons vite compris que ce n’était pas la bonne attitude à avoir, il suffisait de lui donner autre chose, l’un de ses jouets ou une friandise pour qu’elle lâche l’objet volé.

Lors de son premier Noël, elle a été parfaite, n’a touché à rien, n’a rien cassé ni abîmé. Elle avait déjà bien compris, du haut de ses 7 mois, ce qu’elle pouvait prendre et ce qu’elle ne pouvait pas toucher.

Cela nous a demandé du temps au début (et de l’argent pour lui acheter 5-6 jouets !) mais après, quel plaisir ! Le plus triste pour elle a été de ne plus pouvoir jouer avec des peluches, ses jouets préférés quand elle était un chiot. En effet, à 7 mois déjà, ses mâchoires étaient tellement puissantes que plus aucune couture ne leur résistait !