Premiers apprentissages de Nala à la maison

Assis, couché, cherche, donne, au pied, ... voici comment Nala a appris les ordres de base.

Accueil » Découvrez la vie de Nala, notre Dobermann ! » Premiers apprentissages de Nala à la maison
Premiers apprentissages de Nala à la maison 2018-05-29T18:35:18+00:00

Comme le vétérinaire nous avait conseillé de ne pas fréquenter d’autres chiens avant ses derniers rappels de vaccin, à 3 mois, nous avons commencé par lui apprendre quelques notions de base à la maison. Première difficulté : que lui donner en récompense ? Nala n’était pas très intéressée par les friandises que nous testions. Étonnamment, elle semblait apprécier les croquettes Hill’s que le vétérinaire nous avait données en échantillon, nous avons donc utilisé ça dans un premier temps. Voici les différents exercices que nous avons réalisés :

  • l’habituer à la laisse : après lui avoir fait sentir la laisse, nous lui avons attachée au collier tout en la laissant longue, et l’avons laissé déambuler librement en la suivant sans l’entraver. Après quelques tentatives de mordillement de la laisse et d’étonnement, elle s’est mise à courir (à la grande joie de notre fils qui a dû farie pareil comme il la tenait !) et n’a pas eu l’air traumatisée 😉 Au fur et à mesure, nous avons diminué la longueur de la laisse et, à l’aide d’un jouet, nous lui avons appris à rester près du genou et à s’asseoir quand le conducteur s’arrête.
  • l’apprentissage de l’ordre « assis » : maintenue debout, on lui a montré une friandise et avons monté lentement la main verticalement vers le haut. Pour continuer à la suivre des yeux, comme elle ne pouvait pas sauter, Nala n’a pas eu d’autre choix que celui de s’asseoir. Dès qu’elle a amorcé le mouvement, nous avons dit l’ordre « assis », l’avons félicitée par la voix et lui avons donné la friandise. Elle a assez vite compris cet ordre même si elle a encore plusieurs fois tenté de sauter pour attraper la friandise par la suite !
  • la base du rappel : Nala a adoré ! On se cachait et l’appelions par son prénom ; dès qu’elle arrivait, nous lui donnions une friandise et jouions avec elle. Au départ, la cachette était simple mais, au fur et à mesure, nous corsions l’exercice bien que Nala nous trouvait toujours très vite. Nous avons alors augmenté encore la difficulté : notre fils se cachait à un endroit, l’appellait, puis changeait de place le temps qu’elle arrive et l’appellait à nouveau. Étonnée au début, il ne lui a pas fallu très longtemps pour comprendre l’astuce !
  • la base du pistage : alors là, c’était vraiment son exercice préféré ! Pendant que notre fils la distrayait ailleurs, nous installions une ligne de croquettes assez peu espacées. Emmenée ensuite au pont de départ, nous lui faisions sentir une croquette en disant « cherche » et la lâchions. Très rapidement la ligne de croquettes était engloutie ! Comme elle a vite compris, nous sommes passés à des croquettes de plus en plus espacées dans des lignes courbes, cassées, …
  • l’apprentissage de l’ordre « couché » : nous lui avons appris un peu plus tard, quand l’ordre « assis » était bien intégré. Maintenue en position assise, nous lui montrions une croquette et descendions progressivement la main vers le bas, verticalement. Comme elle ne pouvait pas se mettre debout, elle devait se coucher pour pouvoir continuer à la suivre des yeux. Dès qu’elle amorçait le mouvement, nous lui lancions l’ordre « couché », la félicitions et lui donnions la friandise une fois à terre. L’apprentissage de cet ordre fut plus long que le « assis » mais Nala l’a quand même intégré relativement facilement.

Nous avons régulièrement fait ces exercices entre ses 2 et 3 mois et même après, quand elle allait aux séances de dressage. Nous avons été étonnés de la vitesse avec laquelle Nala apprenait, seule la marche en laisse nous a posé pas mal de soucis quand elle a grandi.