Le placement des oreilles de Nala … un cauchemar !

Malgré nos tentatives, les oreilles de Nala se placent toujours n'importe comment !

Accueil » Découvrez la vie de Nala, notre Dobermann ! » Le placement des oreilles de Nala … un cauchemar !
Le placement des oreilles de Nala … un cauchemar !2018-05-29T20:38:32+00:00

Lorsque nous avions été voir Nala, avant de nous décider, les éleveurs nous avaient brièvement expliqué qu’il fallait attacher les oreilles des chiots Dobermann pour qu’elles se placent correctement. Mais quand nous sommes allés la chercher, ils ne nous en ont plus parlé et nous avons complètement oublié ! C’est quand elle a eu 3 mois et demi, en constatant que ses oreilles se plaçaient en « pétales », que nous y avons repensé.

Les oreilles en pétales d'un chiot Dobermann

Avec le recul, il est clair qu’on s’y est pris trop tard car, malgré tous nos efforts, elles ne se sont jamais mises correctement. Récapitulatif de nos actions :

Comment attacher les oreilles d'un chiot Dobermann

  • nous plaçons des sparadraps sur le « croquant » de l’oreille. Après 10 minutes, ils tombent suite aux grattages incessants de Nala
  • nous faisons un système de boucles d’oreilles en mettant un sparadrap replié sur le bout de chaque oreille et en les reliant avec du fil alimentaire (adaptation maison de ce système). Cela n’a pas l’air de déranger Nala qui ne s’en soucie pas du tout. Le lendemain, les sparadraps sont déjà décollés !
  • nous rattachons les oreilles avec le même sytème mais cette fois avec des sparadraps en rouleau, sans pansement. Cela tient bien … même trop bien car il est très difficile de les enlever ! Nous essayons avec de l’eau et du savon, aucun résultat. Heureusement que nous avions du dissolvant à la maison pour en venir à bout !

Nous avons utilisé ce système pendant presque 3 mois, en les attachant pendant 3-4 jours maximum et en les laissant ensuite libres pendant 2 jours. Comme elles ne se mettaient toujours pas correctement en place, nous avons décidé d’arrêter et d’accepter Nala telle qu’elle est.

Les oreilles de notre chien Dobermann