Notre société de consommation nous incite à acheter de plus en plus de matériel pour accueillir notre futur chien. Il est bien difficile de résister aux nombreux jouets, peluches et gadgets proposés dans les magasins pour animaux … si ce n’est le prix parfois exorbitant de certains accessoires ! Il faut être vigilant pour éviter l’anthropomorphisme, le chiot et le chien se moquent complètement du design, des couleurs ou des dessins illustrant tel ou tel jouet, tant qu’ils peuvent le mâchouiller à leur aise, c’est l’essentiel pour eux !

Cela dit, il est clair qu’un animal a besoin de manger, de bouger, de dormir et de jouer. Soit vous recyclez vos vieilles affaires (en n’oubliant pas qu’un chien ne fera pas la différence entre le vieux et le neuf, s’il joue avec vos vielles chaussures, il appréciera tout autant les nouvelles si elles sont à sa portée), soit vous créez ou fabriquez vous-même le nécessaire, soit vous l’achetez dans le commerce. Voici la liste des différents postes à pourvoir :

  • le couchage : le choix est vaste entre les carpettes, les paniers, les coussins, voire même les canapés et lits pour chien ! Même s’ils sont souvent très attirants (et très onéreux !), ils ne sont pas toujours pratiques pour un chiot qui mordille tout et qui n’est pas encore propre, un panier en osier n’est donc pas indiqué par exemple. Pensez à donner, quelques jours avant de prendre le chiot, un morceau de tissu à mettre dans le lieu de couchage de la portée. La première nuit, ce tissu imprégné de l’odeur de sa fratrie et de sa mère apaisera beaucoup le chiot. Certains éducateurs proposent de le faire dormir dans votre chambre, d’autres dans le couloir, d’autres encore à l’endroit où vous voulez qu’il dorme. Je pense que cette dernière solution est encore la meilleure, de toute façon, votre chiot pleurera, quel que soit l’endroit où il dormira la première nuit, alors, autant l’habituer directement à son lieu de couchage. Petit conseil : choisissez-le assez exigu au début car ce sont les déambulations qui stimulent l’envie d’uriner chez le chien.

Le matériel indispensable pour accueillir un chien

  • l’alimentation : demandez au préalable à l’éleveur, au vendeur ou au particulier, le type de nourriture qu’il donne au chiot/chien et prenez la même dans un premier temps. Si elle ne vous convient pas, vous pourrez facilement l’habituer à autre chose par la suite. Il faut prévoir deux gamelles en fonction de la taille actuelle de l’animal, une pour la nourriture, l’autre pour l’eau qu’il doit toujours avoir à disposition. Au début, suivez le rythme horaire et la quantité donnée par le propriétaire précédent, vous l’adapterez au fur et à mesure.
  • les jouets : le chien transforme tout objet en jouet, pantoufle ou journal, peu importe ! En achetant quelques jouets spécialement pour lui, il saura rapidement quel objet peut être mâchouillé ou pas. Pour un chiot, prévoyez quelques peluches qui lui rappelleront le contact avec sa fratrie, pour un chien, adaptez la taille du jouet à celle de votre animal.
  • les friandises : au début, votre chiot ne sera peut-être pas tenté par les petits snacks prévus pour lui, une caresse ou un jeu seront des récompenses plus intéressantes pour lui. Par contre, pour l’éducation et le dressage, il est essentiel de trouver une friandise très appétente pour le motiver (fromage, saucisson, jambon, …).
  • le transport : si vous allez le chercher en voiture, allez-y avec une autre personne qui pourra le rassurer lors du trajet. L’idéal est de mettre sur vos genoux une couverture portant l’odeur de la nichée et de l’installer dessus. S’il pleure, dites non d’un ton sec et caressez-le immédiatement dès qu’il a cessé. Si vous êtes seul, optez pour la cage de transport à déposer près du siège conducteur pour que vous puissiez le rassurer par la voix pendant le trajet. Si la distance à parcourir est grande, faites des pauses de temps en temps pour qu’il puisse se dégourdir les pattes et faire ses besoins. N’oubliez pas le collier et la laisse adaptés à la taille actuelle de votre chiot/chien.

Lors de l’arrivée de l’animal à la maison, c’est d’abord la personne qui sera responsable de son éducation qui doit s’en occuper seule. Allez directement avec le chiot à l’endroit choisi pour ses besoins, laissez-le l’explorer à sa guise et attendez qu’il se soulage, ça prendra entre 5 et 30 minutes généralement. Dès qu’il le fait, félicitez-le chaleureusement en le caressant, donnez-lui à boire et laissez-le explorer, sous surveillance, son nouvel environnement. Montrez-lui ses jouets, sa gamelle, son panier. Faites-lui faire connaissance avec tous les membres de la famille et avec vos autres animaux. Si vous souhaitez le prendre dans vos bras, glissez votre bras sous ses pattes arrières et maintenez son poitrail avec votre autre main.

Une fois que votre chiot aura fait le tour et salué tout le monde, surveillez-le et dès qu’il manifeste l’envie de se soulager, ramenez-le à l’endroit choisi, cela facilitera l’apprentissage futur de la propreté.